Mouvements oculaires : désensibilisation, programmation et résolution

Francine Shapiro psychologue américaine a trouvé par hasard en 1987 l’EMDR (stimulation sensorielle bi-alternée qui se pratique par mouvements oculaires) un moyen très simple de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe présent en chacun de nous, qui permet de retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants. On peut ainsi gérer des séquelles post-traumatiques même de nombreuses années après.

Depuis sa découverte, plusieurs techniques utilisant l’intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires ont été créés et développées :

IMO/EMI : Intégration par les Mouvements Oculaires (en anglais : Eye Movement Integration)

DHE : Design Human Engeneering

RMA : Résolution par Mouvements Alternatifs

PIO : Programmation Inconsciente d’Objectif

TIT : Traitement Indirect du Trouble

Ces techniques sont indiquées pour les personnes ayant vécu un évènement traumatique, ou un évènement de vie difficile, dans lequel le système ne sait pas comment s’adapter. Les personnes vivent un trouble anxieux sévère, revoient des flash back (images, cauchemars), et évitent toute situation leur rappelant l’évènement et l’état émotionnel au moment du fait.

Les mouvements oculaires facilitent alors la formation de nouvelles connexions neuronales, l’évènement du passé qui restait « présent » est alors envoyé en mémoire longue, le traumatisme est alors « digéré », la personne est libérée du poids émotionnel du fait.

IMO/EMI (Intégration par les Mouvements Oculaires (en anglais : Eye Movement Integration))

Technique créée en 1989 par Connirae et Steve Andréas, puis développée par Danie Beaulieu en 2005.

Elle consiste à entrer en contact avec le souvenir traumatique ou l’évènement difficile, et à effectuer des mouvements oculaires dans différentes directions afin de permettre au cerveau d’accéder à de nouvelles informations sensorielles inconscientes. L’objectif est d’effacer les traces neurologiques laissées par les évènements, et de traiter la charge émotionnelle qui lui est reliée.

L’EMDR et l’IMO sont deux techniques qui présentent des ressemblances par des mouvements oculaires différents mais tous deux d’origine naturelle présents durant le sommeil, et qui traitent le même type de problématiques.

DHE (Design Human Engeneering)

Cette technique de PNL créée par Richard Bandler, co-fondateur de la PNL (programmation neuro-linguistique) et John La Valle, utilise également les mouvements oculaires pour le retraitement des souvenirs douloureux.

Indiquée sur les personnes ayant une image très négative (état de choc, traumatisme, etc.). En effet, partant du principe qu’une personne en état de choc voit le souvenir traumatisant dans son présent, comme si ce dernier n’était pas à sa place, cette technique va permettre de « ranger » ce souvenir et ainsi de se décharger de l’état émotionnel relié à celui-ci.

D’autres techniques utilisant les mouvements oculaires ont également été créées telles que la RMA, le PIO et le TIT.

Selon vos besoins l’une ou l’autre des techniques sera utilisée seule ou en synergie avec l’Hypnose.


Ces outils viennent uniquement en complément de la médecine conventionnelle, et tout trouble mental, traitement et suivi psychologique devra être abordé avant la séance.